Bruna, responsable administrative, 48 ans, apprenti…

Fille de franc-maçon, j’ai toujours vécu dans l’atmosphère des francs-maçons, à travers le travail que chacun d’entre eux faisait dans leur quotidien.
Ce travail ou plus simplement cette ambiance, consistait au dialogue, à l’écoute, à la tolérance…
J’ai eu des discussions sur des questions sociétales avec des échanges auprès de nombreux maçons… J’avais le choix autour de moi… Car chaque maçon est un maçon avec ses propres convictions… Cette méthode de dialogue a toujours bercé ma jeunesse.
Par contre (si je puis dire…) j’ai été mise à l’écart de certains débats, de certains « us et coutumes », car le secret ou plutôt la discrétion des francs-maçons était fort respectée de la part de tous…
Toute ma vie, j’ai eu en moi cette conception du dialogue. Toute ma vie je l’ai recherchée, souvent je ne l’ai pas trouvée.
Il s’est passé de nombreuses années avant que je me sente disponible matériellement parlant et que j’entame le protocole de la demande d’entrée dans une loge.
Je voulais être disponible car je connaissais le rythme des présences à avoir, disponible car ma situation géographique m’imposait 1h30 de route pour y aller, disponible car je ne voulais pas que mes absences empiètent sur ma vie de famille.
La première très grande, mais vraiment très grande satisfaction que j’ai eue en entrant en loge à l’Union Lémanique, a été de retrouver cette fraternité existante entre tous les francs-maçons.
Mon autre satisfaction réside dans le fait que je me suis replongée dans la méthode de travail des francs-maçons. Elle m’est réapparue du jour de mon entrée en loge, je me suis ressentie comme dans « ma famille » de réflexion.
Depuis que je suis entrée en loge, j’apprends à mon tour, avec la même discrétion que je connaissais. Ainsi, j’ai découvert que nous sommes toujours aidés par nos aînés francs-maçons ce qui est là encore, un signe de fraternité et aussi de bienveillance.
Ma recherche est purement une recherche intellectuelle en respectant la liberté de pensée de chacun avec le principe de laïcité, de mixité, sans aucun dogme ni aucune influence religieuse ou politique.
Le travail que je fais est aussi un travail sur moi-même afin de mieux essayer d’agir sur le monde extérieur. Je suis en loge depuis 1 an et déjà j’ai beaucoup de satisfactions sur ce que j’ai entendu. Grâce à tous les échanges auxquels j’ai pu assister, je me sens au début d’un très bel apprentissage.