Sceau-FD-Bleu6001

Au sein des diverses obédiences, l’Ordre Maçonnique Mixte International le Droit Humain occupe une place particulière. Société initiatique comme toutes les obédiences maçonniques, il s’en distingue par certains caractères : mixité, internationalisme, continuité initiatique.

Un ordre international

L’ordre maçonnique mixte international le Droit Humain est présent dans une cinquantaine de pays. Il compte 28 000 membres sur les 5 continents. En règle générale, chaque pays abrite une Fédération de Loges. Pour sa part, la Fédération Française est composée de près de 680 Loges pour plus de 17 000 membres.

Dans le monde, des femmes et des hommes, de nationalités, de cultures, d’origines ethniques différentes s’y côtoient et pratiquent les mêmes rituels. Leur engagement individuel repose sur les valeurs universelles auxquelles ils adhèrent : la liberté, l’égalité, la tolérance, la laïcité, même s’ils ne les expriment pas de la même manière. La fraternité constitue le ciment de cette complémentarité dans l’expression d’une mondialisation humaine.

La mixité pour fondement

En 1893, Maria Deraismes et Georges Martin fondent le Droit Humain, bravant les conformismes et les préjugés qui tiennent à l’époque les femmes éloignées de la Société et de l’initiation en Franc-Maçonnerie.

En créant la première obédience mixte, ses fondateurs marquent une irréversible évolution, affirmant l’égalité de l’homme et de la femme devant l’initiation maçonnique. Toutes les Loges sont mixtes depuis la création de l’ordre en 1893.

Valeurs

Nous partageons les valeurs humanistes de fraternité et de tolérance qui sont celles de la franc-maçonnerie universelle. Nous sommes aussi indéfectiblement attachés aux valeurs républicaines, notamment à la laïcité. Nos valeurs et principes essentiels sont énoncés dans la Constitution internationale du Droit Humain (extrait ci-dessous).
Dans notre loge, l’Union lémanique, ces valeurs prennent corps grâce au respect de 3 principes : l’équilibre, l’exigence et l’engagement.
Ainsi l’égalité entre hommes et femmes, la laïcité et la liberté absolue de conscience, le rejet des discriminations et des dogmes s’expriment-ils par la recherche d’un équilibre entre hommes et femmes, entre croyants et incroyants, entre celles et ceux qui préfèrent travailler des sujet sociaux, philosophiques ou symboliques. Il ne s’agit pas d’un équilibre numérique, mais du souci permanent que chacun se sente à sa place dans la loge.
Notre œuvre de perfectionnement, de développement moral, intellectuel et spirituel, ainsi que notre recherche incessante de la vérité au-delà des apparences, impliquent de l’exigence dans notre travail, personnel et collectif.
Enfin, la quête de la justice sociale et d’une humanité organisée en sociétés libres et fraternelles suppose l’engagement des membres de la loge dans la vie civique et sociale, bien entendu selon les choix et les préoccupations de chacun.

EXTRAIT DE LA CONSTITUTION DU DROIT HUMAIN

« L’Ordre Maçonnique Mixte International « Le Droit Humain » affirme l’égalité de l’Homme et de la Femme.

En proclamant « Le Droit Humain », l’ordre veut qu’ils parviennent sur toute la terre à bénéficier, d’une façon égale, de la justice sociale, dans une humanité organisée en Sociétés libres et fraternelles.

L’Ordre Maçonnique Mixte International « Le Droit Humain » est composé de Francs-Maçons, hommes et femmes fraternellement unis, sans distinction d’ordre ethnique, philosophique ou religieux. L’Ordre s’impose, pour atteindre ce but, une méthode rituelle et symbolique, grâce à laquelle ses membres édifient leur Temple à la Perfection et à la Gloire de l’Humanité. Respectueux de la laïcité, de toutes les croyances relatives à l’éternité ou à la non éternité de la vie spirituelle, ses membres cherchent, avant tout, à réaliser sur la terre et pour tous les humains le maximum de développement moral, intellectuel et spirituel, condition première du bonheur qu’il est possible à chaque individu d’atteindre dans une Humanité fraternellement organisée… ».